Z@nimos

Z@nimos

La reproduction des chèvres: castration

Castration chez le bouc.     
 
Un grand merci à Pâquerette qui nous fait encore le plaisir de nous fournir ses jolies photos pour illustrer notre article.     



Avertissement:
 

Cet article parlant d'une chirurgie, il comporte quelques photos pouvant heurter la sensibilité de certaines personnes sensibles à la vue du sang.
Merci de prendre en compte cet avertissement avant de consulter l'article dans sa totalité.



Cette intervention bien que classique, demande parfois mûre réfléxion quand elle doit se passer sous anesthésie générale.

Il existe trois types de castration chez le bouc:

1.L'élastique, qui consiste à poser un élastique en caoutchouc autour des testicules du chevreau avant la fin de la première semaine de vie du dit chevreau.

2.La pince, pratiquée par le vétérinaire à l'aide d'une pince (comme son nom l'indique) dont le principe est le même que pour l'élastique mais se fait avec une anesthésie locale, voire parfois générale.

3.Et enfin,la castration chirurgicale,c'est de cette dernière que nous allons vous parler dans cet article.




Principe de la castration chirurgicale.


Arrivé à un certain âge, on ne peut plus poser d'élastique au chevreau il faut donc se tourner vers  la castration chirurgicale dont le principe est de retirer les testicules du bouc en ouvrant ses bourses.
Cette chirurgie se pratique sous anesthésie générale, elle est donc de ce fait à considérer avec précaution , l'anesthésie générale étant très délicate chez les ruminants.


Première étape : L'anesthésie


Après une première consultation, le vétérinaire choisit son anesthésique et endort l'animal à l'aide d'une injection soit en intra-veineuse soit en intra-musculaire.

L'intra-musculaire est un peu plus longue à faire effet , il faut donc surveiller le bouc pour éviter qu'il ne tombe ou se cogne .






Surveillance suite à l'injection      
      
 
L'anesthésie fait effet.      
      
 
 
 
      Seconde étape : Préparation chirurgicale.
 
 
Une fois le bouc installé sur la table de chirurgie, le vétérinaire et son assistante préparent le champ opératoire.      
 
La partie des bourses qui va être incisée est nettoyée à l'aide d'un antiseptique moussant, puis rincé avec le l'alcool à 90°.      
 
Le matériel est préparé, bistouri, compresses stériles, clamps, pinces ainsi que les fils et porte aiguille.      
 
      
 
Un champ opératoire est disposé de manière à ne laisser apparaitre que les testicules du bouc et garder ainsi la zone à l'abris du reste du corps de l'animal.      
 
 
Troisième étape : début de la chirurgie.      
 
 
 
Le vétérinaire va d'abord inciser la peau des bourses du bouc, on voit alors apparaitre le testicule      
 
 
      
 
 
Puis le vétérianire repère les canaux qui vont être à couper pour retirer le testicule .      
 
    
 
 
 
 
 
     
Avant de couper le canal, il dépose un fil en amont et en aval de la coupe pour éviter toute hemorragie.  



 
   
 
 
Après la coupe des cannaux ainsi que leur suture, on peut retirer le testicule puis reproduire l'opération pour le suivant.


 
    
 
 
 
 
Une fois le second testicule retiré, le vétérianire peut passer à l'étape suivante.    
 
 
    
 
 
    
 
 
 
 
  Quatrième étape : Suture et réveil.  
 
 
 
Une fois que l'intervention est terminée et que les deux testicules ont été retirés, le vétérianire suture la plaie chirurgicale pour refermer les bourses.    
 
 
    
 
 
 
Le chevreau est ensuite surveillé durant son réveil, il faut pendant toute cette étape surveiller le bon fonctionnement de la panse et vérifier que le chevreau rumine bien de nouveau.    
 
    
 
 
    
 
 Dur,dur la vie de Bicou !!      
    
 
 


20/06/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres